Augmenter sa force de préhension rapidement

La préhension (du latin prehensio) est d’abord la faculté ou l’action de saisir des proies ou autres objets avec la main.

Des proies ?! Ils n’y vont pas par quatre chemins chez Wikipédia. Et pourtant ils ont raison ! Travailler sa force de préhension n’est pas qu’utile aux pratiquant d’arts-martiaux. En plus de nous conférer une poignée de main plus ferme, elle permet de nettement simplifier la vie quotidienne  et de pouvoir jouer le héros en venant à bout de ce bocal en verre que Madame peine à ouvrir.

kwak

Travailler sa force de préhension est indispensable aux pratiquants de musculation, afin de pouvoir aisément porter des poids lourds et diminuer les risques de blessures. Car en travaillant ses avants-bras et sa force de préhension, on renforce également poignets et muscles de la main.  Il faut tout d’abord bien identifier ce qu’est la force de préhension. C’est celle que tu utilises par exemple en soulevant un verre de bière ou en serrant la main de ton patron. C’est celle indispensable pour pouvoir tenir fermement tes haltères, ton sac de charbon, ou tout simplement câliner une femme avec fermeté (ah, je m’égare). Alors comment devenir aussi puissant qu’un Tarzan filant de lianes en lianes ?

La suspension

Je commence ici avec l’exercice peut-être le plus difficile, mais le plus simple et le plus efficace. Il s’agit tout simplement de se suspendre à une barre ou un quelconque endroit permettant de bien s’agripper sans blesser les mains. En plus d’un travail sur la force de préhension en tant que telle, cet exercice est la première étape pour ceux voulant passer leur première traction. On saisit donc un minuteur et on se laisse suspendre le plus longtemps les bras tendus en s’accrochant fermement. Pour l’anecdote, dans les anciennes fêtes foraines de village, un concours de suspension assurait à celui tenant plus de deux minutes le gros lot.

Résultat de recherche d'images pour "tractions"

Si c’est vraiment trop dur au début, on peut commencer en position rowing inversé comme à gauche de l’image :

Résultat de recherche d'images pour "rowing inversé"

 

Utiliser des outils

On peut utiliser des pinces de musculation spécifiques pour les avants-bras :

Résultat de recherche d'images pour "exercice motard muscu"

ou les pinces à haltère :

Résultat de recherche d'images pour "pinces haltere"

Un bon exercice consiste aussi à saisir une barre quelconque, comme un manche à balai, le tenir fermement avec les deux mains bras tendus devant soi et le faire tourner sur lui même. Un autre est le mouvement du motard à l’aide de deux petits haltères qu’on tient devant soi bras tendus et qu’on imagine comme des poignée de gaz de moto.

Ces exercices simples et gratuits t’assureront une poigne de fer très rapidement.